Accueil Nos milieux aquatiques La faune et la flore Les poissons de nos cours d'eau

La carpe

partage de mail

La carpe

Son corps est allongé épais et couvert d'écailles. Sa bouche porte quatre barbillons et peut s'allonger en un tube qui lui permet d'aspirer les aliments. Le premier rayon de la dorsale et celui de l'anale, durs et dentés, ressemblent à de véritables scies. Son dos est brun, ses flancs ont des reflets cuivrés et son ventre jaune. Elle pèse en moyenne 10kg certains sujets dépassent les 25kg.


Généralités sur l'espèce:

Préférant les eaux lentes ou stagnantes- chaudes en été et riches en végétaux- et présentes partout en France, les carpes vivent en bancs même si les plus gros sujets demeurent isolés. La carpe avale vers, larves et plantes qu'elle cherche sur le fond et dans le sédiment jusqu'à une profondeur de 20cm. Les carpes se reproduisent lorsque la température atteint 20°C.

 

Son mode de pêche:

La combativité de la carpe et sa puissance en font un adversaire raffiné, imprévisible et redoutable. Cette pêche traditionnellement "au coup" est autorisée parfois la nuit. Les appâts sont extrêmement variés: blé, maïs, chènevis, pain, pomme de terre, haricot, pois, ver de terre, asticot,... Le mode de pêche a beaucoup évolué grâce à l'adoption de techniques anglaises appréciées par les pêcheurs français. Des méthodes plus élaborées ont donc vu le jour: esches présentées sous formes de boulettes, propulsées par des cannes puissantes permettant des lancers jusqu'à 100m et détecteurs de touches. La pratique du "no kill" est désormais courante.

 

Bon à savoir:

Les sélections successives ont donné naissance à diverses races destinés à la consommation: corps plus élevé, squelette et écaillure réduite- la carpe miroir n'a que quelques écailles et la carpe cuir en est dépourvue-, leur croissance est souvent rapide.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources: Fiches espèces CSP- Guide Pratique FNPF